19/10/2013

Le nouveau fantasme de Monsieur Nollet, ou nouvelle arnaque après celle du voltaïque !

 

"L'éolien va faire gagner un milliard à la Wallonie" ! Cette déclaration émane du Ministre J-M Nollet (Ecolo Belgique). 

 

L'éolien peut faire gagner un milliard d'euros à la Wallonie, a estimé le ministre de l'Energie Jean-Marc Nollet qui a accordé une interview à L'Echo. "La Région wallonne veut produire 3.800 GWh (gigawattheure) d'ici 2020 avec des éoliennes. Le coût cumulé en 2035 est de 3,165 milliards d'euros avec un certificat vert à 1 euro. Pour le gaz, si on part de l'hypothèse que son prix sera indexé de 2% par an, on arrive à un coût de 3,835 milliards d'euros", souligne le ministre wallon.

"Le dieu Eole gagne sur le dieu Hadès"

"Il faut par ailleurs rajouter le coût du CO2. A 4 euros la tonne de CO2, le coût du gaz progresse de 122 millions d'euros, à 3,950 milliards d'euros. C'est très clair, l'éolien permet de dégager un bénéfice entre 800 millions (avec certificat vert à 0,9 euros) et 548 millions d'euros (avec un certificat vert à 1 euro). L'écart est encore plus important si on prend un coût du CO2 à 10 euros la tonne. Certaines projections vont même à dire que la tonne pourrait s'échanger à 50 euros en 2020. Cela dégage donc un bénéfice entre 1,9 milliard d'euros (avec un certificat vert à 0,9 euro) et 1,6 milliard (avec un certificat vert à 1 euro) pour l'éolien en 2035", précise encore Jean-Marc Nollet qui souligne qu'à long terme, "l'éolien fait gagner 1 milliard (avec un coût de la tonne de CO2 entre 4 et 15 euros)."Le dieu Eole gagne sur le dieu Hadès", a-t-il conclu.

Source RTL-Info.be

Utopie aurait-on envie de crier. Comment peut-on être aussi obnubilé à ce point tout en étant ministre et avoir à gérer à bon escient l'argent des contribuables. Pourquoi obnubilé me diriez-vous ? Au vu du contenu de l'article ci-dessous, "http://les-verites.skynetblogs.be/archive/2013/10/14/le-c..." on ne peut que s'interroger quant aux motivations réelles ou plutôt, l'entêtement, de la part des ministres. Surtout que pour qu'il soit compétitif, l'éolien devrait couvrir l'ensemble du territoire (autorisations urbanistiques impossibles, de plus l'infrastructure de distribution devrait être rénovée, et suivant des études de faisabilité, il devrait y avoir un apport supplémentaire d'énergie. Autant dire que le peu de bénéfice engrangé serait aussitôt absorbé par des dépenses pharaoniques.

Ce qui mène à constater que les évaluations de rentabilité de Monsieur Nollet, relèvent plus du fantasme que de la réalité, car elles sont identiques à celles dont on nous bombarde pour le gaz de schiste, or le déplacement très fréquents des sites de forage, d'où un coût exorbitant, la faible capacité à l'extraction due à une surévaluation des gisements, sans parler de la pollution des nappes phréatiques donc l'eau devient impropre à la consommation.

Petit rappel.

Ce même ministre après avoir poussé la population vers le photovoltaïque avec des incitants à la clé, l'a en 2012, grugé en supprimant les certificats verts alors que ce domaine était en pleine expansion et en faisant payer l'insertion des excédents d'électricité produits par les particuliers. Sur le premier semestre 2013, la quasi-totalité des entreprises ayant pour activité l'installation de voltaïque, ont été contrainte de fermer boutique, plus de travail !! Résultat final un désastre financier dantesque avec 3 milliards d'euro de déficit pour le budget du pays.

11:56 Écrit par Eaglefeather dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arnaques, manipulation, mensonge, mystification, escroquerie |

14/10/2013

Selon l’avis de Nicolas Hulot, le clan des climato-sceptiques se réduit aux Etats-Unis !

Nicolas Hulot, l’envoyé spécial du président français François Hollande pour la protection de la planète*, a estimé vendredi que le « carré des climato-sceptiques se réduisait » aux Etats-Unis à l’issue d’une série d’entretiens à Washington.

 

Il a déclaré ceci : "J’ai eu pas mal d’interlocuteurs y compris des gens très familiers des milieux républicains chez qui il y a des différences sur les modalités pour faire face aux enjeux climatiques (….) et je dirais que le carré négationniste des climato-sceptiques se réduit de jour en jour », a-t-il déclaré lors d’un point de presse. M. Hulot juge que le dernier rapport des experts de l’ONU sur le climat (GIEC) en septembre « a été accueilli avec beaucoup de responsabilité et n’a pas fait l’objet d’attaques frontales », tout au moins pour le moment. L’ex-animateur vedette de la télévision est en tournée d’une semaine aux Etats-Unis dans le cadre de l’organisation en 2015 à Paris du sommet sur le climat visant à trouver un accord entre les plus de 190 pays négociant sous l’égide de l’ONU pour lutter contre le réchauffement de la planète. La température moyenne de la Terre devrait encore augmenter de 0,3 à 4,8°C d’ici à 2100 et le niveau des océans va nettement grimper, selon le GIEC". (Belga)

 

Eaglefeather :

 
Ce n’est pas qu’il se réduit Mr Hulot, bien au contraire il s’amplifie au fil des années, et ce malgré qu’ils sont traqués, désavoués par leurs paires, et considérés comme dissidents de la science, d’une certaine science dont vous y avez pris goût semble-t-il, celle de la politique, du mensonge et surtout de l’appât du gain.

* Envoyé spécial, pour la protection de la planète !
On connaît le personnage pour son air sympa, ses reportages "Ushuaïa Nature" sur la nature et les différents problèmes dont elle souffre, dont l'humain est le plus souvent à l'origine.
En revanche, l'homme d'apparence bienfaiteur de celle dont il se targue de la protéger est en fait un businessman averti et essayiste en politique.

Businessman car il est à l'origine de plusieurs marques de produits notamment de soins corporels, et en particulier "Ushuaïa" (du nom de l'émission).

En parlant justement de cette émission, personne, n'a jamais relevé que pour la présenter, il a fallu déplacer des tonnes de matériels ... par camions, avions, et hélicoptères. ce dernier servait également lors de déplacements et enregistrements, or il est un des plus polluants des transports avec le camion et l'avion. Hé bien pour un défenseur et protecteur de la nature ... !! (No comments)

Comment peut-on se dire protecteur de la nature, dénoncer la pollution, l'emploi de produits dangereux et chimiques et cautionner ces mêmes dérives en son nom. En effet, si on lit le dos des flacons ne fusse que des savons-douches "Ushuaïa", il y a de quoi voir rouge, et être en colère. Voici quelques-uns des produits qui reviennent le plus souvent et ce qu'ils provoquent :

- Sulfate, mais lequel et malgré cela tous ont leur potentiel de toxicité
- Chlorure de sodium, rend les huiles (essentielles) moins solubles dans l’eau
- Sodium Laureth sulfate, petite molécule qui désagrège les bicouches lipidiques membranaires
- Sorbate de potassium, asthme, urticaire, rhinites, provoque des malformations congénitales, a des effets mutagènes.

En effet Monsieur Hulot vous êtes un éminent politicien !

Le vent est tombé dans le vert-monde d'Eole !

 

Alors que bien des vérités soient tues ou tout au plus minimisées comme les perturbations environnementales et animales, les dommages causés aux oiseaux sans parler des nuisances sonores et de la dégradation visuelle des paysages. De tout cela il  est évident que toutes les organisations se (s'auto)proclamant "écologistes", n'en dit mot.

Mais il y a d'autres points qu'elles se gardent bien de révéler, comme les 14.000 éoliennes qui sont abandonnées sur l'ensemble du territoire US.

Ces "fermes éoliennes" ont commencé à se développer dès 1981, à la suite d'une prise de conscience populaire lors de plusieurs marées noires ayant affecté entre autre le patrimoine naturel des Etats-Unis. En dix ans à peine, le parc éolien US s'est considérablement développé, au point qu'en 2008-2010 plus de 25% des besoins en électricité étaient compensés par de l'éolien. L'engouement était tel qu'il a mené à développer d'avantage de sites au point que le "offshore" entuber,escroquerie,climat,contreviritedébutait en force, montant la production à 45%. Un nombre considérable d'Universités vantaient, statistiques et études diverses en main, que l'éolien pourrait bien devenir l'alternative au nucléaire et permettre ainsi d'en sortir. L'Eole US a dès lors diffusé ce message au monde entier. (Au vu de la photo ci-jointe on est en passe de se poser des questions quant à l'impact de l'éolien, qu'il soit sur terre ou en mer !)

La propagande a toujours le vent en poupe en 2013, alors qu'aux Etats-Unis ce vent a viré au calme plat ! En effet depuis 2009, cet hyper développement a généré une bulle de subventions gouvernementales. Mais cette bulle à tellement grossi qu'en 2012 le congrès a voté un amendement limitant drastiquement ces aides, ce qui a conduit à l'effondrement de cet engouement et l'abandon s'est propagé dès lors, inéluctablement.

Depuis, ces parcs éoliens jadis florissant, se dressent maintenant dans le paysage comme des géants devenus soudainement immobiles, pétrifiés par un sortilège, comparables à des statues que l'on vénérait, symboles d'une religion, "la religion climatique", se retrouvant aujourd'hui sur son déclin.

D'un autre côté tous ceux se prétendant "écologistes" et protecteurs de l'environnement, se taisent. Ils se taisent et restent délibérément et impassiblement "AVEUGLES"  sur cette pollution, ce gâchis environnemental que constituent ces épaves, laissées à l'abandon. On a peine à imaginer l'indignation de ces défenseurs de l'environnement, si des installations de forage pétrolier ou de gaz, seraient ainsi laissés à l'abandon en pleine nature !

Si l'éolien avait eu autant de sens aux yeux des verts, alors pourquoi l'avoir subventionné, si ce n'était que ce faire un business, un commerce et du profit, là réside la leçon à apprendre. Notamment par ceux qui cherchent à faire fortune grâce aux subventions payées par le contribuable, à l’ensemble du secteur des énergies renouvelables, de l’énergie solaire, éolienne, de la biomasse, incapable de survivre seule, sans provoquer des bulles financières. Beaucoup d’entreprises et d’ONG, comme le WWF, Amis de la Terre et Greenpeace, pensent maintenant qu’elles sont de droit divin, qu’elles mènent une croisade verte pour sauver le climat, justifiant toutes ces débauches financières inutiles. Avec le décalage entre l'Amérique et l'Europe, ce qui s'est passé chez eux devrait nous faire ouvrir les yeux et ne pas commettre les mêmes erreurs.

Cet aspect de détournement est également valable et tend de plus en plus à se démontrer avec le réchauffement ou  changement climatique, alors soyons vigilants ne les laissons pas nous piéger comme ils l'ont fait pour l'éolien.

11:10 Écrit par Eaglefeather dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entuber, escroquerie, climat, contrevirite |