18/01/2011

Cela peut être une piste, dans les morts massives d'animaux.

latest.jpgVoici une vue de la gigantesque éruption solaire du 20/12/2010-16h48, voyez sur la gauche une goutte de plasma de plusieurs fois la taille de la Terre (source NASA).

Curieusement la date et l'heure correspondent aux premiers cas de morts massives de ces derniers temps, contrairement à ce qu'en disent les médias les premiers cas ont été détectés le 21 décembre, or on sait qu'il faut près de 08h00 pour que nous soyons atteints par ces bombardements de particules, qui faut-il le rappeler, sont destructrices pour tout ce qui se trouve sur la surface de la Terre.

Qu'elles peuvent être les conséquences d'un bombardement de longue durée :

- Création d'espèces nouvelles par la mutation d'espèce existantes. Elles ne s'éteignent pas obligatoirement, et  pouvant même se reproduire entre elles.

- Extinction massive de certaines espèces,  également possible par d'autres phénomènes (telluriques, météorologiques, météoritiques, ...)

Pour des bombardements de courte durée :

- Il y a de faibles variations, différenciations au sein d'une même espèce, extinction  de                                                                   certaines variétés d'espèces.

Les conséquences de ces bombardements sont rendues possible principalement par un affaiblissement de notre champ magnétique, ce qui est le cas actuellement et a tendance à s'accroître tant en vitesse qu'en durée. Certains chercheurs prétendent que cette modification aurait débuté il y a 150 ans, qui dit que c'est le cas, pourquoi n'aurait-il pas commencé bien plus tôt et qu'en l'absence de moyens d'observation on s'en est réellememnt aperçu il y a 150 ans.

Quant aux morts massives d'animaux de par le passé, le nombre de cas est peut-être passé inaperçu par l'absence de moyens de diffusion de l'information comme ceux d'aujourd'hui, mais une chose est sûr, c'est qu'ici ce nombre a littéralement explosé en un très cours lapse de temps, mais aussi, la quantité d'individus d'une même espèce ayant péris au même moment.

Les commentaires sont fermés.