26/01/2010

Parenthèse : Sismologie

     Un recensement de l'activité sismique vient de ce terminer pour l'année 2009. Il en ressort qu'au cours de cette année, il est observé une baisse du nombre de séismes, mais qu'en revanche leur intensité a quant à elle considérablement augmenté.

     Ces chiffres reflêtent la tendance mondiale dans son ensemble, à l'exception de la partie Ouest de l'Océan Pacifique et plus particulièrement le Sud-Oest (Polynésie, Indonésie, etc.).

     Quant à 2010 le début de cette année, laisser présager une activité plus importante tout le long de la façade Pacifique Est et la péninsule californienne n'y est pas exclue et d'autant plus fragile. Mais aussi à l'Est de la Méditerranée principalement la Turquie avec Istambul et la région d'Izmir, voire le sud de l'Italie.

     Ces dernières informations découleraient d'une étude portant sur les derniers mouvements de la croûte terrestre durant les six mois passés et de l'enregistrement des données sur différents site de placements de sismographes de par le monde. Il apparaîtrait aussi que certaines caldeira, même très anciennes se seraient soulevées de quelques 1cm jusqu'à 3 cm, voire 8,5 cm au cours des six derniers mois de 2009 pour celle de Yellowstone pourtant habituée à ses 6 à 7 cm annuels.

 

Les commentaires sont fermés.