14/11/2009

Conférence à l'ONU "Le cri de la Terre" Hopi Nation.

La Conférence " Le Cri de la Terre "

Assemblée Générale, Nations Unies du 22 novembre 1993

Par Martin Gashweseoma

Gardien Hopi de la Nation Souveraine Hopi

Box 753

Hotevilla, AZ 86030

Traduit en français par Didier Wolfs (Le texte initial a été volontairement modifié certains passages ont été supprimés car sans intérêt pour ce thème).

Nous sommes venus depuis la Nation Souveraine Hopi pour participer à la conférence " Le cri de la Terre " organisée par les Nations Unies. Nous sommes fiers d'avoir été invités. -----

--- Mon nom est Martin Gashweseoma. En tant que Hopi, nous sommes ici pour vous présenter notre message qui explique comment nous sommes arrivés ici, depuis les mondes précédents. La voie Hopi est de mener une bonne vie et à travers nos cérémonies et nos méditations, nous prenons soin de cette terre et de la vie. Nous possédons toujours les tablettes en pierre sacrées qui nous ont été données par la Femme Araignée. C'est là notre titre de propriété en ce monde et elles nous furent données avec un plan de vie à suivre, accompagné d'instructions et d'avertissements. C'était une bonne vie. Lorsque la pluie venait et apportait beaucoup d'humidité, nos récoltes produisaient suffisamment pour nourrir tous les êtres vivants, y compris les fourmis, les animaux, les oiseaux, les plantes et les humains.

Il leur fut annoncé qu'une autre race d'homme viendrait sur leur terre et la revendiquerait comme leur appartenant. -----

----- Lorsque cela arrivera, tous les leaders du monde et tous les peuples seront corrompus et ils ne sauront plus vers qui se tourner pour régler leur problème de corruption. Lorsque tout cela se produira, cela signifiera que nous serons tous très près de la fin. Les guerres arriveront comme des vents puissants et s'étendront de pays en pays, apportant la purification en ce monde. Au plus nous nous éloignons des instructions du Grand Esprit Massau’u, au plus nous recevons des signes qui prennent la forme de tremblements de terre, d'inondations, de sécheresses, de feux, de tornades car la Nature est prête à prendre sa revanche. Tout cela se produira en même temps que les guerres et la corruption. Et c'est ce que nous voyons en ce moment, alors que la colère gagne nos enfants qui s'entretuent et tuent leurs parents. Ils ne montrent plus de respect. Nous sommes tous corrompus.

Si cette Purification ne se matérialise pas, alors le monde se retournera quatre fois et il ne restera plus que les fourmis pour commencer une nouvelle vie. Avant que les hommes ne viennent ici, ils étaient malades, tout comme aujourd'hui nous sommes malades de toute cette corruption. Maintenant, nous cherchons un moyen pour résoudre nos problèmes. C'est le dernier monde, nous n'irons plus nulle part. Si nous le détruisons, ce monde le plus haut, qui est comme un paradis, nous ne recevrons pas d'autres chances. Considérons ces faits sérieusement afin que ce monde ne soit pas détruit et que nous puissions continuer à vivre et sauver cette terre et cette vie pour les générations à venir.

Commentaires

bonjour et respect de ma part.
Depuis l'enfance je me sens amérindienne dans l'âme,et la voie hopi,est le chemin de mon coeur,je suis à la fois si loin de ce peuple dont je fais partis dans mes entrailles et si prés.
Mes rèves et mes visions depuis l'enfance, m'ont innitiés et amener la connaissance et à la sagesse d'une certaine vision du monde.Nous sommes tous reliés,en tant que âme oeuvrant pour un monde d'équilibre,de respect et d'armonie.je suis animiste,pour moi tout a une âme,il ny à pas fin et commencement , il n'y pas eu de temps et l'esprit ne cessera jamais.

Écrit par : marcucci | 26/12/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.