17/10/2009

L'impact des guerres.

                Les différents  conflits qui ont eu lieu depuis 1914, ont contribué largement à la pollution de l'atmosphère, à commencer par celle de 14-18 où toutes sortes de gaz dont on n'en connaissait aucun effet sur l'environnement, étaient utilisés plus que de raison, je pense au Moutarde,  au Sarin, au Napalm (Vietnam) qui avec le Moutarde sont ou contiennent des organochlorés, quant au Sarin c'est un organophosphoré. Le Napalm contient aussi du naphtalène qui n'est autre qu'un hydrocarbure(?), et du sel d'aluminium.

                La guerre du Golfe amena aussi son lot de désastre environnemental, outre l'uranium appauvri, la combustion de 732 puits koweitiens de pétrole à fait baisser la température de 10°, et modifier les conditions météorologiques sur un rayon de 500 km. Des traces de ces fumées furent détectées jusque dans l'Himalaya. Le bombardement de la marée noire engendrée par l'ouverture des terminaux pétroliers dans le Golfe Persique dans le but de l'incendier, a plus que certainement contribué aussi à la pollution atmosphérique.

Les commentaires sont fermés.